• Mai Lo

5 trucs que j'ai surkiffé en Australie

Mis à jour : mars 20


Comme tu le sais peut-être, j’ai eu la chance de vivre 3 ans en Australie, à Brisbane. En 3 ans, tu as le temps de développer le manque du bon fromage et de la baguette mais tu survis parce que l’Australie, c’est pretty damn cool. Voici un top 5 des trucs que j’ai vraiment aimé dans la vie quotidienne en Australie.


1 / La propreté


J’ai grandi en banlieue parisienne. Autant te dire que la propreté, dans le RER ou dans la rue, j’y suis pas super habituée. En arrivant à Brisbane, j’ai été étonnée par la propreté des rues, des magasins, des transports en commun ! 0 chewing gum discrètement collé sous la table, pas un seul mégot de cigarette par terre et même pas une crotte de chien dans l’herbe. Tellement propre que, comme tous les Australiens, j’ai pris l’habitude de marcher pieds nus partout ! Oui, partout. A la pompe à essence, au supermarché, et même à la fac. Tranquille.


2 / Le café


C’est simple, j’ai switché mon addiction à la clope pour une addiction au café. Là-bas, le café est une institution. Tu ne peux pas te ramener au comptoir et dire « A cup of coffee please ». On te regardera bizarrement parce que fucking idiot, there are like a million kind of coffee in Australia ! C’est comme si tu allais à la boulangerie et que tu demandais "Du Pain s'il-vous-plait". Il te faudra choisir entre du cappuccino, un flat white, un espresso, un long black, un macchiato, un babyccino. Et puis il faut dire avec quelle quantité de sucre tu veux. Et puis avec quel type de sucre. Et puis à quelle température tu le veux. Et puis quelle taille. Et puis avec quel sirop. Et puis avec quel type de lait. Soy, regular, light ? Bref, tu prends 15 minutes pour faire ta commande mais OH MY GOD qu’est ce qu’il est bon leur café.



3 / La sécurité

L’Australie, c’est le pays le plus safe de la Terre. Déjà on s’habille comme on veut. Il fait tellement chaud qu’on est tout le temps à moitié nue. Les shorts qui t’arrivent en haut des fesses, c’est normal. Habillée « comme une pute » (comme on dirait à Paris), un peu bourrée à 3H du matin, je rentrais complètement sereine. Je savais qu’il ne m’arriverait rien car les gens te respectent et ne t’emmerdent pas. (Ceci dit, ce n’est pas une invitation à se comporter de manière complètement irresponsable !)




4 / Les logements

L’Australie est un pays nouveau. Du coup toutes les constructions sont récentes et c’est complètement normal de vivre dans un magnifique appart’, dans un immeuble flambant neuf, avec salle de sport, clim, piscine, cinéma, jacuzzi, roof top et tout le blablabla. Autant te dire que quand tu reviens en France et que tu payes 700€ ta chambre de bonne, c’est un peu amer.



5 / La "mate" culture

“Mate” c’est un peu le “putain” australien. C’est ce qui ponctue toutes tes phrases, tu le cales partout, même si ça ne veut rien dire. Sauf que la signification n’est pas la même. « Mate » signifie « camarade », « mon pote », « l’ami ». C’est une façon sympa d’interpeler quelqu’un. Tu appelles tout le monde comme ça ! Tes potes, le caissier du supermarché, même les flics. Je trouve que c’est vraiment révélateur du bon vivre en Australie. Un jour j’ai demandé à mon ex Australien s’il existait en Australie la loi sur la non assistance à personne en danger. Il me demande ce que c’est, je lui explique que en France, nous avons une loi t’obligeant à porter secours à toutes personnes étant en difficulté/en danger. Il m’a regardé et a éclaté de rire. “We don’t need such a law in Australia. If a mate is in danger, I’ll help him.”


Ah ouais putain.



1,629 vues

Follow me on Instagram

whatsapp.png